Traînées chimiques : un article paru en Italie

sciechimichesarpierird0.jpg

Traduction : Traînée chimiques et information


"J'écris cet article pour sensibiliser et informer les citoyens  sur la motion approuée à l'hunanimité des phénomènes de traînées chimiques et en éclaircir la nature d'un point de vue scientifique et du comment ce phénomène a été apréhender par les instituions italiennes. Les traînées chimiques, on été signalée pour la première fois officiellement au Canada en 1996, ce sont des traînées laissées par des avions militaires non identifiés, qui au contraire des traînées de condensation habituelles, restent pendant des heures, parfois s'élagissant et formant des strates de nuages artificiels qui parviennent à couvrir entièrement le ciel ; les vols de ces avions surviennent hors des routes aériennes ordinaires formant parfois des croisements spectaculaires qui forment une sorte de "grille" ; je suis certain que pour de nombreux citoyen je ne dis rien de nouveau par rapport à ce que nous voyons quotidiennement dans notre ciel et pour ceux qui, par le biais de mon article, auront l'envie d'observer avec un peu de patience l'évolution anormale qu'ont ces traînées, il se rendra compte que c'est quelque chose que nos grands-parents n'ont jamais vu dans notre ciel (vous pouvez leur demander). Ceux qui ne veulent pas faire face à la question motivent ces traînées comme des traînées de condensation qui selon les données NASA peuvent se former uniquement avec ces conditions : 71% d'humidité, -40 °C de température et donc une altitude de vol inférieure à 8000 m dans les latitudes italiennes ; par ailleurs les traînées de condensations ont une durée qui n'est pas supérieure à 3 minutes et n'ont pas comme caractéristiques de s'élargir jusqu'à voiler le ciel et donc il est clair que ces traînée ne sont pas des traînées de condensation.

Depuis 2003, année durant laquelle l'Italie et les USA ont signé un traité pour les études sur les changements climatiques, les vols de ces avions ont augmentés de façon exponentielle, au point que de nombreux Citoyens, de toutes les régions d'Italie, ont fait par de leurs repérages à leurs représentants politiques, présentant même des exposés aux parquets, soutenus par une documentation imposante sur le thème, mais ils ont jusqu'à présent été ignorés par les magistrats. De nombreux représentants politiques ont décidé d'agir au parlemant et en effet de 2001 à aujourd'hui on a présenté une dizaine d'interpellation sur le phénomène des traînées chimiques (complètement ignorées par les médias), qui ont obtenus une réponse uniquement par deux anciens ministres, Martino ( à la Défense) et Pecoraro Scanio (à l'Environnement) : le premier les a attribuées aux Flèches tricolores et le second, à l'interpellation du parlementaire sarde Nieddu il a répondu en les définissant comme des traînées de condensation et en fermant définitivement la porte à d'autres vérifications. Les interpellations parlementaires ont été présentée de façon transversale par rapport aux coalitions politiques et cela explique directement que la chose ne concerne pas une minorité indignifiante d'antiaméricain ; d'autres interpellations ont été présentée en Grèce, Allemagne, Hollande, au Canada, aux USA et à l'UE.

Des examens pratiqués sur l'eau de pluie reccueillie juste après les pulvérisations chimiques, des examens réalisés par la CNR et par des laboratoire indépendant, ont révélés d'énormes quantités d'éléments comme du quartz, de l'oxyde de titanium, du sel de baryum et d'aluminium extrêmement dangereux pour la santé et qui sont utilisés selon les chercheurs pour le contrôle des évènnements climatiques (certains journaux télévisés en ont parlé) et car ils sont utiles pour des buts militaires (plus grandes diffusion des ondes radios).

En tenant en compte que le phénomène est présent de façon très intense et journalier sur notre territoire et que les ministères continuent à ne pas envoyer de réponses claires et satisfaisantes (quand ils en envoyent), nous avons décider de présenter une motion, qui a reccueillit l'hunanimité au conseil communale, adressée au Président de la République et aux Ministères compétents, pour demander clairement des garanties pour la santé publique de nos citoyens, de notre environnement et agriculture ; qui autorise et dans quel but ces opérations de manipulation climatique qui sont interdites par les lois internationales.

Le 15 Juin l'honorable Sandro Brandolini a déposé une enième interpellation parlementaire (très fidèle au texte de notre motion) en espérant qu'elle apporte des réponses satisfantes ; entre temps le 12 juin la motion, dont Savignano est le leader, a été approuvée aussi par Santarcangelo ; d'autres communes du Rubicone sont prêtes à nous suivre dans la tentative de donner plus de poid à l'interpellation parlementaire présente. Le 5 juin dernier une conférence à eu lieu sur le thème au Palazzo del Ridotto à Cesena qui a mis en relation le chercheur Rosario Marcianò, avec le soussigné pour la commune de Savignano,l'assesseur à l'Environnement de Cesana Bazzani, le secrétaire provinciale de l'UDC Pasini et d'autres hommes des institutions, la salle était extra comble et il est bien dommage étant donné la grande participation citoyenne, que la presse locale jusqu'à présent n'en ai pas fait mention.

De la sécurité des Citoyens fait partie l'ordre publique, la sécurité des routes et des infrastructures, mais aussi l'air qu'ils respirents et la nourriture qu'ils mangent. merci Antonio Sarpieri".

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site