Le Professeur Bernard Eastlund et le projet HAARP

eastlund-final.jpg

Vers la fin des années 80 du siècle passé le Professeur Bernard Eastlund, physicien du MIT (Massachussets Institute of Technology) brevetait sa "Méthode et appareillage pour l'altération d'une région de l'atmosphère, de la ionosphère ou de la magnétosphèrre". Au début des années 90 Eastlund fonda la Eastlund Scientific Enterprise, ayant pour objet la recherche dans le domaine des modifications météorologiques.

inondation-oued-mellah.jpg

Les brevets d'Eastlund, furent dans un premier temps tenus secret par le gouvernement américain, puis ils furent transférés au E-Systems, et enfin absorbé par la Raytheon, une des 4 plus grandes entreprises fournissant le Ministère de la défense des USA.

haarp.jpg

C'est des recherches d'Eastlund que naquit le projet HAARP "High-frequency Active Auroral Research" (programme de recherche aurorale active à haute fréquence), avec pour siège des opérations Gokoma (alaska), administrer conjointement par l'aviation et la Marine des Etats-Unis.

2540496.jpg

HAARP est un système d'antennes capables de transmettre des ondes à haute fréquence jusqu'à une hauteur de 350 km. Le but officiel de ces installations est d'étudier la ionosphère pour améliorer les télécommunications. la ionosphère, est composée de matière raréfiée à l'état de plasme, c'est-à-dire de particules chargées (ions), et elle a la propriété de réfléchir vers la terre les ondes hertziennes, en particulier durant les heures nocturnes.

haarp2.jpg

Officiellement HAARP est un programme de recherche scientifique, toutefois, sa gestion de la part des militaires des Etats-Unis (qui ne sont pas vraiment des organisations philanthropiques) semblent suggérer que le principal objectif de HAARP est celui d'exerver le contrôle de la partie haute des l'atmosphère des Etats-Unis, avec des buts tactiques ou guerriers.

haarp-2.jpg

Il est possible en effet que les irradiations des antennes HAARP en interférant avec le climat et le magnétisme terrestre soit capable de provoquer des phénomènes météorologiques extrême : inondations, sécheresses, ouragans, tremblements de terre et tsunamis.

tsunami.jpg

En modulant ensuite les signaux en des fréquences très basses, c'est-à-dire des onde ELF ou VLF, on peut détecter des bunker, et d'autres installations souterraines. Les avantages militaires sont évidents : En contrôlant l'espace et le clima on contrôle la planète.

haarp10.jpg

Il n'y a pas de preuve que HAARP ait été utilisé, pour modifier le climat, toutefois certains scientifiques, politiciens et journalistes émettent l'hypothèse que les désastre naturels qui s'intensifient ces derniers temps soient imputables au système HAARP. Deux journalistes allemands, Grazyna Fosar et Franz Bludorf, dans un de leur article, publié sur le numéro 120 du bimensuel "Raum und Zeit" (l'espace et le temps), lance l'hypothèse que les cyclones et les inondations et même les tremblements de terre peuvent être liés à l'usage militaire de HAARP.

inondation-mohammedia1.jpg

Eastlund, un des artificiers du programme H.A.A.R.P., décédé en 2007 après avoir travaillé pendant plusieurs année pour le Département de la Défense en prenant ouvertement position contre sa créature, était devenu un militant féroce contre des applications militaires dans le domaine environnementale.

decombres-apres-un-tremblement-de-terre-12413-w250.jpg

Selon Eastlund, (qui du être inspiré par les travaux précédents de Nicolas Tesla) diriger la puissance d'HAARP vers un point spécifique de la ionosphère, la réchaufferait au point se l'élever physiquement, de façon à créer un renflement réfléchissant, défini comme "effet loupe", capable d'acheminer les rayons sur terre avec des effets dévastateurs : la puissance de telles ondes serait capable de provoquer des modifications moléculaires de l'atmosphère, causant - selon les différentes fréquences : des changements climatiques, la désagrégation de processus mentaux humains et la perte d'orientation de certains mammifères (baleines, dauphins), et, des effets sur les mouvements tectoniques?

mod-article1047939-5.jpg

Eastlund révèle également qu'à travers le réchauffement local de la troposphère, moyennant une irradiation électromagnétique HF émise soit de la terre soir d'un satellite, on peut provoquer de très fortes perturbations (ouragans, cyclones).

Est-ce qui est en train d'arriver ?

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×