OVNI - Objets volants non identifiés

Les origines du phénomène et les repérages

Que signifie OVNI

OVNI ("objet volant non identifié") est une abréviation également connue dans le monde sous le nom de UFO ("unidentified flying object"). Par phénomène OVNI on entend l'ensemble des témoignages des personnes qui relatent avoir vu dans le ciel des lumières ou des objets et qui ne sont pas parvenus à les identifier comme quelque chose de connus.

Les caractéristiques du phénomène

La casuistique ufologique est constituée d'une ample typologie de phénomène qui vont des "lumières nocturnes", aux "objets diurnes" qui se caractérisent comme étrange par l'aspect (forme, dimensions, couleurs) ou par le comportement (grande vitesse, mouvements rapides, "manoeuvres"). Un certain nombre de repérages est accompagné par des confirmations instrumenales dont des photos, des films ou des relevés radars.

espace-martiens-00003.jpg

Il existe en outre la catégorie des "rencontres rapprochées", c'est-à-dire ces cas où la distance entre le témoin et le corps ou la lumière observée est de quelques dizaines de mètres. On parle en particulier de "rencontres rapprochées du deuxième type" quand on découvre des effets sur les personnes ou sur l'environnement, comme des traces sur le sol, des plantes brûlées, des troubles électromagnétique, et des "rencontres rapprochées du troisième type" (rendues célèbres par le film de Spielberg) pour celles qui sont caractérisée par des "êtres" animés, d'aspect généralement humanoïde.

Les vagues de repérages

Le nombre d'observations reccueillies de par le monde depuis 1947 jusqu'à nos jours est de l'ordre de centaines de milliers de cas.

La distributions des repérages OVNI dans le temps et dans l'espace n'est pas uniforme. Depuis l'après-guerre jusqu'à aujourd'hui en effet, à des périodes riches de repérages s'alternent d'autres de "panne sèche" ou de quasi totale abscence de cas. On parle par conséquent de "vagues" qui possèdent par ailleurs une localisation géographique au niveau de la nation ou de la zone. Il est encore difficile de savoir si les vagues reflètent une caractéristique réelle du phénomène ou s'il ne s'agit en fait que d'un caractère sociologique, lié aux mécanismes de la diffusion de l'information ufologique de la part des mass-média.

Les OVNI en Italie

En ce qui concerne l'Italie, dans ce pays les ufologues ont reccueilli plus de 10 000 témoignages en l'espace de ces dernières 50 années. Les plus grandes "vagues" de repérages ont eu lieu dans les années 1950, 1954, 1962, 1973 et 1978. En effet, la période 1973-1979 a été caractérisée par une intense "activité" UFO, avec un pic en 1978 avec plus de 1000 témoignages reccueillis dans toutes la péninsule. Après une période de stagnation (1980-1982) on a assisté à une reprise des signalements, qui culmine avec la vague de l'été 1985, et à un tassement dans les années qui suivirent avec une moyenne de 100 signalement par an, et une nouvelle petite vague en 1993.

Quelques exemples de signalements UFO

Je vous présente ici en synthèse quelques cas "typiques" des différentes catégories, ces cas proviennent d'Italie durant les 20/30 dernières années.

Le soir du 24 avril 1985, vers 21 h 45 environ, un jeune de San Quirino (Pordenone) vit une grosse lumière ovoïdale argentée immobile dans le ciel. Après un quart d'heure, la lumière commença à bouger en descendant lentement vers les arbres : il s'agissait d'un objet de forme semi-sphérique, de couleur jaune, et sur les côtés on pouvait voir des lumières plus petites. Dans toutes la zone environnantes ce soir là fut signalés des repérages d'une ou plusieurs "lumières".

espace-martiens-00027.jpg

Le 13 août 1979, à 11 h 30 du matin, un pilote militaire en vol de reconnaissance dans la zone de Treviso recut de la tour de contrôle l'ordre de vérifier la présence d'un objet non identifié qui était visible sur les radars. Arrivant dans la zone, le pilote observa un objet sombre et cylindrique qui se déplaçait lentement à environ 1500 m au-dessus de la terre. En tournant autour et en se rapprochant jusqu'à moins de 100 m le pilote parvint à prendre environ 80 photos avant que l'objet ne disparaissent d'un coup.

Le 5 juin 1983, certains paysans de Varzi (Pavia) observèrent de 5 h 50 à 7 h 00 du matin un objet qui reflètait la lumière du soleil, posé sur le sol dans un champs d'herbes médicinales. L'objet ensuite se leva au-dessus de l'herbe en se déplaçant à quelques mètres de la terre : c'était une sorte de "toupie" argentée et elle semblait émettre une espèce de brouillard autour d'elle. Après quelques secondes elle s'arrêta en suspension dans les airs et parti d'un seul coup en s'éloignant.

espace-martiens-00026.jpg

Le 28 octobre 1986, à 18 h 15, un couple en voiture à la périphérie de Via reggio (Lucca) vit un énorme objet sombre de forme triangulaire avec 4 lumières jaunes immobiles dans le ciel au-dessus du port. Quand ils passèrent dessous, ils entendirent un grand bruit, alors que la voiture diminuait d'elle-même sa vitesse et la partie postérieur de cette dernière se soulevait de terre pour ensuite retomber brusquement, tandis que l'objet lumineux filait à toute allure au-dessus d'eux.

Le 2 septembre 1978, à 8 h 10 du matin, un jeune homme de San Michele di Alessandrai qui était en train d'ouvrir les persiennes à l'intérieur de sa maison entendit un son modulé et vit s'élever du champs de maïs en face un corps en forme de cigare, métallique, long de plusieurs mètres, qui se souleva verticalemment disparaissant dans le ciel. Du point à partir duquel il s'était levé, les plantes de maïs étaient pliées à angle droit sur une zone ovale de 5 m sur 3, et elles étaient sèches et jaunies. La traces fut photographié et relevée par la Police Sicentifique d'Alessandria.

espace-martiens-00016.jpg

Le 9 octobre 1984, un paysan de Prata Principato Ultra (Avellino) qui était en train de marcher sur un sentier de campagne aux alentours de 7 h 30 rencontra un être étrange, d'une hauteur d'environ 1 m 30, couvert d'une sorte de "fourrure", avec sur la tête un casque et dans la main un étrange bâton. L'humanoïde s'éloigna rapidement, suspendu dans les aires, et disparue au détour d'un virage. Juste après le témoin vit arrivé en vol de cette direction une "caissette" volante avec au-dessus une petite coupole. Dans les champs, les policiers retrouvèrent plusieurs empreintes de l'être et une série de six trous coniques disposés sur deux files à l'endroit où l'objet semblait s'être élevé dans les airs.

Les cas identifiés

Sur base des études effectuées jusqu'à présent, il apparaît qu'environ 90% des cas sont "identifiables", c'est-à-dire explicables comme observations d'objets ou de phénomènes connus qu'ils soient aériens (étoiles et planètes, météores) ou artificiels (avions, retours de satéllites, ballons météo), qui n'auraient pas été reconnus par les témoins à cause de conditions de repérages particulières ou par le caractère rare et singulier de certains de ces phénomènes.

espace-martiens-00028.jpg

Il reste cependant un pourcentage, petit mais significatif, de cas qu'on ne peut réduire à des causes conventionnelles (UFO dans le sens littéral de l'expression), ces cas là demandent des analyses ultérieures plus approfondies.

Le "Mythe UFO"

En conséquence de l'augmentation d'intérêt envers ce phénomène et de la diffusion des informations sur ce derniers qui est advenue surtout ces dernières années, parallèlement au phénomène UFO est né un véritable "mythe UFO" : à l'heure actuelle pratiquement tout le monde a une connaissance, même éloignée de l'existence des UFI et des principales caractéristiques du phénomène : à cela s'ajoute un ensemble diffus de convictions et d'attentes sur la nature du problème qui influencent même les témoins, les poussant à appeler "UFO" toutes lumière ou objet aérien insolite.

espace-sf-00037.jpg

Un discours à part doit être fait pour certains groupes qui ont fait de l'"UFO extraterrestre" un objet de culte pseudo-religieux : il existe des sectes guidées par des personnes qui disent être "en contact" avec ces extraterrestres, dont ils recevraient des messages de paix et de fraternité cosmique.

Les hypothèses proposées

Sur la nature des causes du phénomène UFO il existe de nombreuses hypothèses. Celle qui est sans aucun doute la plus connue est celle des "extraterrestres", selon laquelle les UFO seraient des vaisseaux provenant d'autres mondes. La possibilité d'une vie intelligente en dehors de la Terre est un problème qui depuis toujours occupe et divise les scientifique et fascine "l'homme de la rue" et l'éventualité que d'autres créatures soient déjà en train de visiter notre planète a contribué à diffuser l'intérêt et la curiosité en relation avec le phénomène UFO. Au-delà cependant des problèmes liés à cette hypothèse (dont la provenance de ces "visiteurs cosmiques" et leurs méthodes de déplacements) il manque des preuves capables de confirmer de manière irréfutable cette thèse, tout comme on ne peut vérifier dans la réalité les nombreuses croyances qu'il existe sur les UFO, comme l'image du vaisseau en forme de "disque" ou la présence d'"hommes verts".

espace-sf-00007.jpg

Parallèlement à l'hypothèse extraterrestre, se sont développées d'autres tout aussi "exotiques" relatives à des voyageurs du temps, des univers parallèles, des phénomènes paranormaux, des apparitions religieuses. Ces théories ont été formulées aux cours des ans pour chercher à adapter les possibles explications à l'apparente "irrationalité" de la casuistique reccueillie, mais ces explications sont plus du domaines de l'imagination que de la réelle spéculation scientifique, du moins de la manière dont elles nous sont généralement présentées.

Un deuxième groupe d'hypothèses nie en revanche chaque cause extraordinaire : il s'agirait d'avions expérimentaux plus ou moins secrets, de phénomènes atmosphériques encore inconnus, ou alors de pures et simples erreurs de la part des témoins, sous l'effet du "mythe ufologique".

espace-martiens-00029.jpg

En l'état actuel des connaissances, il n'existe pas de preuves concrètes en faveur de l'une ou l'autre des hypothèses. Les données reccueillies jusqu'à présent sont insuffisantes pour une quelconque conclusion définitive à que de leur caractère fragmentaire et imprécis. Il s'agit le plus souvent de témoignages rendus par des observateurs occasionnels et comme tels affectés par des erreurs liées à la perception humaine en elle-même. En outre, les données extraites de repérages ufologiques semblent souvent contradictoires et les paramètres constants qui ont émergé jusqu'à présent des études ne suffisent pas à identifier clairement une seule possible cause, au point qu'on peut supposer la concurrence de plusieurs facteurs différents derrière le seul mot "UFO".

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site