Les Titans, un tunnel sous le Pacifique

"Si les espagnols, en entrant à Cuzco, n'avaient pas agi avec tant de cruauté, en trucidant Atahualpa, qui sait combien de navires auraient été nécessaires pour transporter en Espagne tous ces trésors qui aujourd'hui gisent dans les viscères de la Terre et qui peut-être y resteront pour toujours, puisque ceux qui les cachèrent sont morts sans révéler le secret".

Voici ce qu'écrivit le prêtre-soldat Cieza de Leon quelques années après l'assassinat du dernier empereur inca et les massacres accomplis par Pizzarro et ses hommes. Et ces paroles sont pleines de sagesse, car les aventuriers ibériques, aveuglés par leur soif de richesse, ont agit justement de la façon la moins adaptée à la satisfaire.

camino-inca-tunnel.jpg

Pizzarro emprisonna Atahualpa et déclara qu'il lui aurait rendu la liberté uniquement si tous les trésors Incas lui avaient été confiés. Avant de prendre une décision, l'épouse du souverain consulta l'oracle solaire et, sachant que son époux serait mort de toute façon, elle se suicida, après avoir ordonné de cacher toutes les richesses.

Où ? "Dans des galeries plus sûres que des forteresse - nous dit l'archéologue anglais Harold Wilkins - creusée dans le coeur des montagnes et scellées par de mystérieux géoglyphes qui offre le "Sésame" ! et dont seul un inca de chaque génération connaît la signification ; dans des souterrains construits des milliers d'années auparavant par une race très civilisée qui a désormais disparu".

L'hypothèse est vraisemblable : des souterrains du genre sont très nombreux, mais pas uniquement en territoire inca. Les plus connus toutefois constitue un réseau de galeries qui relieraient Lima à Cuzco, l'ancienne capitale du Pérou, pour ensuite continuer, en se dirigeant vers le sud-est, jusqu'au confins boliviens.

Selon les anciens documents, le tunnel abriterait une richissime tombe royale.

inca-tunnel-cusco.jpg

A part le charme véniel qu'elles exercent, ces galeries représentent un fascinant mystère archéologique. Les chercheurs qui s'en sont occupés sont tous d'accord pour affirmer que les souterrains n'ont pas pu être creusés par les Incas : ces derniers les auraient exploités en connaissant leur existence, mais pas leur origine.

Il est quand même étrange de constater que toute notre planète est sillonnée par des tunnels de ce genre, sur lesquels nous devrions encore nous arrêter. Nous en trouvons, en plus de l'Amérique méridionale, en Californie, en Virginie, sur les îles Hawaii (où il semblerait qu'ils relient les différentes îles de l'archipel), en Océanie, en Asie, et aussi en Suède, en Tchèquie, en Slovaquie, dans les Baléares, à Malte ... Une galerie énorme, explorée sur une cinquantaine de kilomètres, unit la péninsule ibérique au Maroc, et on pense même que c'est à travers un de ces passages que sont arrivés d'Afrique les petits singes qui (uniques sur notre continent) résident dans les alentours du célèbre rocher.

pe-2011-66.jpg

Les hypothèses vont des causes naturelles, qui sont à mon avis tout aussi étrange que celles qui affirment qu'avant l'homo-sapiens régnaient les Géants.

Bref, la planète Terre semble attiser chaque instant notre imagination et offre à l'homme de nombreux sujets avec lesquels rassasier et faire naitre l'inépuisable faim de connaissance.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site