Le Mystère d'Orion

Tout commença dans le Musée des antiquités égyptiennes du Caire, en 1982. En parcourant la galerie principale, les yeux de Robert Bauval (ingénieur dans le bâtiment et chercheur en Égyptologie) furent retenus par une photo aérienne des pyramides de Gizeh. Mais auparavant déjà il avait remarqué le curieux déplacement de la pyramide de Mykérinos par rapport à l'alignement sud-ouest des deux pyramides plus grandes. Toutes les pyramides étaient disposées chacune le long de son axe méridien (nord-sud). De plus, les deux plus grandes étaient disposées le long de la diagonale sud-ouest, indiquant une unité probable du projet.

Toutefois, quelque chose ne semblait pas fonctionner. Pourquoi Mykérinos, tout aussi puissant que ses prédécesseurs et même plus aimé par son peuple, se fit-il ériger un monument nettement plus petit et moins majestueux ? Et de plus, pourquoi cette petite pyramide semblait dévier du projet initial ?

gize.jpg

Un fait était certain : Mikérinos savait que sa construction aurait été beaucoup plus petite que les deux autres à Gizeh. De tels monuments devaient être projetés avec beaucoup d'avance, et le pharaon devait avoir approuvé les plans. Pourquoi donc approuver un projet qui l'aurait diminué par rapport à ses deux prédécesseurs ? Le fait est que les pyramides de Gizeh ne sont pas vues comme de simples oeuvres monumentales, mais comme des parties d'un complexe monumental plus ample, qui faisait de Gizeh une nécropole et qui recomposait en quelque sorte la terre des morts, la Douat, le lieu "où se trouve Osiris".

A présent les questions sont : pourquoi le plan général prévoyait deux grandes pyramides et une plus petite ? Comment relier les pyramides à Osiris ? Et pourquoi déplacer la plus petite vers l'est ?

En 1983, par une nuit étoilée de l'Arabie Saoudite, Robert se réveilla et en compagnie d'un ami il s'arrêta pour admirer les étoiles de la Ceinture d'Orion et la Voie Lactée. Alors que son ami était en train de lui apprendre à calculer le point du levé d'Orion à l'horizon, Robert se rendit compte que l'étoile la plus petite de la ceinture était légèrement déplacée vers l'est, et toutes les étoiles étaient inclinées en direction sud-ouest par rapport à l'axe de la Voie Lactée.

gizorio.jpg

Les Textes des Pyramides lui vinrent à l'esprit :

"La Douat a effleuré la main du roi à l'endroit où se trouve Orion ... Oh Roi Osiris ... Rend toi sur la Voie d'eau ... puisse une voie d'étoiles s'étendre jusqu'à la Douat pour toi à l'endroit où se trouve Orion ..."

Naissait alors le long chemin de la Théorie de la Corrélation de Robert Bauval, bien décrite dans son livre "Le Mystère d'Orion".

Le 22 mars 1993, les médias du monde entier annoncèrent avec grand bruit que Rudolf Gantenbrink, un ingénieur allemand inconnu, expert en robotique, avait accompli la découverte archéologique la plus significative du siècle. Engagé par l'Institut archéologique allemand du Caire pour améliorer la ventilation de la Grande Pyramide, Gantenbrink avait envoyé un minuscule robot commandé à distance, UPUAUT 2 (en égyptien ancien "celui qui ouvre la voie") dans le conduit méridional de la Chambre de la Reine. Arrêté après environ 65 m, le robot renvoya à travers une vidéo, les images de ce qui semblait être une petite porte avec une fascinante fissure en dessous. Le conduit mesurait 20 X 20 cm environ.

Mais alors le but des conduits d'aération ne devait pas être d'aérer, mais quelque chose d'autre.

Le premier avril 1993, Rudolf envoya par fax à Robert les résultats de ses mesures sur l'inclinaison des conduits de la Grande Pyramide.

dati1.jpg

Étant donné que toutes les inclinaisons étaient légèrement plus accentuées que ce qui avait été estimé auparavant, l'époque de la Grande Pyramide aurait été un peu plus récente. Les conduits nord et sud de la Chambre du Roi étaient pointés respectivement vers Zeta Orionis et Alpha Draconis ; le conduit sud de la chambre de la Reine était tourné vers Sirius. Voici les données qu'obtint Bauval :

dati2.jpg

La conclusion était inévitable. La Grande Pyramide avait été construite sur une période de temps comprise entre 2475 a.C. et 2400 a.C., donc, en moyenne, aux alentours de 2450 a.C.

Les dernières mesures de Rudolf confirmaient que les deux conduits méridionaux avaient été construits à peu près à la même période et que le conduit le plus haut pointait vers Zeta Orionis, l'étoile la plus basse dans la ceinture d'Orion, en correspondance avec le cadre de la Grande Pyramide dans la théorie de la corrélation d'Orion. Les trois conduits se rapportaient à présent avec exactitude à la disposition des étoiles et à l'époque tournant autour de 2450 a.C.

orione.gif

L'Astronomie est fondamentale dans la Théorie de la Corrélation de Bauval. Sur un cycle d'environ 26.000 ans la terre oscille légèrement sur son axe et cela produit un changement apparent de la position des étoiles. Ce phénomène est connu comme Précession (les étoiles, à chaque demi cycle, se trouveront à une déclinaison plus base ou plus haute par rapport à l'horizon). Quand la terre oscille, l'Étoile Polaire, qui marque approximativement le Pôle Céleste, change.

Actuellement c'est Polaris, de l'Ursa Minor, qui marque le Pôle Céleste, mais aux temps des pyramides il était indiqué par Thuban dans la constellation du Dragon. En 12.000 p.C. ce sera Vega qui indiquera le Pôle.

Mais alors, si Bauval trouva la confirmation de la période historique durant laquelle les pyramides furent édifiées, où serait donc le mystère ? Pas d'Atlantide ou d'Aliens ?

3.gif

Dans les faits, la recherche de Bauval se compliqua à la suite de ces découvertes, mais elle n'en fut pas affectée, que de contraire elle fut revigorée.

Les dernières mesures pour les conduits confirmèrent la stupéfiante précision des constructeurs de la Grande Pyramide quand ils avaient ciblé les conduits sur Sirius et la Ceinture d'Orion. Étant donné que, probablement, ils connaissaient les mutations précessionnelles, il est également vraisemblable qu'ils se rendirent compte que ces conduits marquaient une époque (+/- 2450 a.C.). Dans les textes religieux égyptiens, nous lisons souvent "Durant le Premier Temps" durant lequel Osiris gouverna l'Égypte, durant un premier âge d'or. Les égyptiens croyaient que bien avant les dieux avaient établi le système de l'ordre cosmique et qu'ils l'avaient transféré sur leur terre. Une race de dieux avait gouverné l'Égypte durant des millénaires, avant de la confier à la lignée mortelle, bien que divine, des pharaons. Les pharaons, de leur côté, représentaient le lien sacerdotal avec les dieux et, par extension, l'anneau de conjonction avec le Premier Temps, dont ils gardaient les lois et les connaissances de sagesse. À quand remontait le Premier Temps ? Était-il possible d'utiliser les conduits et la précession pour l'établir ? Et la question avait-elle quelque chose à voir avec le cycle précessionnel de la Ceinture d'Orion ?

Robert Bauval et Adrian Gilbert, auteurs du livre précité, décidèrent d'étudier plus en profondeur les cycles précessionnels et ils retournèrent sur Skyglobe 3.5 pour identifier la période durant laquelle la Ceinture d'Orion avait commencé son dernier cycle.

Les anciens prêtres-astronomes d'Héliopolis connaissaient les secrets du temps car ils observaient et étudiaient le mouvement apparent des étoiles, du soleil et de la lune. Ils étaient donc capables de fixer un indicateur qui durant des siècles était en mesure de marquer une époque. Il en fut ainsi pour la date de la construction de la Pyramide de Khéops. Le secret était la connaissance de la précession des étoiles et la capacité de calculer la mesure du changement pour les astres d'Orion, pour les Hyades et pour Sirius.

Robert et Adrian analysèrent par ordinateur les variations dans la déclinaison et dans la hauteur au transit sur le méridien de Zeta Orionis au cours de 13.000 ans (série de données que j'omets volontairement afin de simplifier le discours).

Voici ce qui ressort du cadre visuel du ciel méridional aux alentours de 10.400 a.C. : la disposition de la Ceinture d'Orion vue à l'"ouest" de la Voie Lactée coïncide, avec une précision impressionnante, avec le dessin et les alignements des trois pyramides de Gizeh !

precess2-1.jpg

Aux alentours de 2450 a.C. l'époque à laquelle fut construite la Grande Pyramide, les observateurs perçurent la corrélation quand ils voyaient la Ceinture d'Orion à l'est au moment du levé héliaque de Sirius, selon une correspondance parfaite "méridien à méridien", c'est-à-dire, avec les deux images exactement superposées, c'est le moment où l'on voit le Premier Temps de la Ceinture d'Orion aux alentours de 10.450 a.C.

Pourquoi une date aussi éloignée ? Pourquoi nous fournir un indicateur précessionnel défini par le conduit sud de la Chambre du Roi corrélé à la Ceinture d'Orion ? Pourquoi l'architecte qui dessina ce conduit et probablement toute la pyramide voulut attirer notre attention sur cette date éloignée du Premier Temps d'Osiris, fixée aux alentours de 10.450 a.C. ?

Il me semble avoir exposé les points cardinaux de la théorie de la corrélation formulée par Robert Bauval ces dernières années et qui est toujours en phase de développement. Je voudrais cependant vous faire réfléchir sur la période de 10.450 a.C.

Ceux d'entre vous qui ont lu le Timée de Platon, rendu immortel par le mythe de l'Atlantide qui est développé dans ce dialogue ainsi que dans le Critias, se seront rendu compte d'être déjà familiarisé avec cette date. Eh bien, pour les néophytes, je tiens à préciser que cette date, selon Platon, marque la fin de la suprématie de l'Atlantide et le catastrophique épilogue d'une Civilisation florissant dont on ne sait toujours pas si elle a réellement existé.

pyramids.gif

Y a-t-il un lien entre l'espèce divine d'Atlantide et le Premier Temps d'Osiris et de l'Égypte Antique ? Doit on relier le projet unitaire de la plaine de Gizeh avec l'intention précise de transmettre durant des siècles à venir la date à laquelle une race de dieux ou d'hommes-dieux instaura sa domination sur la terre du Nil ?

L'Égypte et son histoire sont-elles la clef pour comprendre le mystère de nos origines ?

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×