Le crâne de Calaveras

En février 1866 monsieur Mattison, principal titulaire de la mine de Bald Hill, près de Angels Creek, dans le conté de Calaveras retira un crâne de la couche de sable gravailloneuse à 39 mètres de la surface, près de la couche sous-jacente de roche et sous de nombreuses couches distinctes de matériaux volcaniques. Les éruptions volcaniques commencèrent dans cette région durant l'Oligocène (il y a 38 millions d'années), elles se poursuivirent durant le Miocène (il y a 25 millions d'années) et se terminèrent durant le Pliocène (il y a 5 millions d'années). A partir du moment où le crâe se trouvait vers le fond des couche de sable et de lave, il est fort probable que la couche géologique dans laquelle se trouvait le crâne était antérieure au Pliocène.

Le crâne fut examiné par J.D. Whitney, le géologue d'Etat de Californie.

Le 16 juillet 1866 Whitney présenta à l'Académie des Sciences californienne un rapport sur le crâne de Calaveras, affirmant qu'il avait été trouvé dans une couche du Pliocène, et la chose suscita un vif intérêt dans toute l'Amérique.

William Homes recueillit certains témoignages qui affirmaient que le crâne n'étaient pas un fossile du Tertiaire, mais une farce très habile.

Mais il y a un problèmes avec l'hypothèse de la farce, il en existe de nombreuses versions. Certains soutinrent qu'il s'agissait d'une blague d'amis de mattison, d'autres que c'étaient les mineurs eux-mêmes qui avait placé le crâne, prelevé dans un cimetière indien, afin de faire peur à un de leur compagnon, d'autre affirmaient que Mattison avait bien découvert un crâne, mais que celui présenté à Whitney n'était pas l'original.

Holmes examina le crâne, conservé au Musée Peabody de Cambridge, dans le Massachussets, en concluant que "le crâne n'a jamais été cassé par le transport dans un torrent du Tertiaire, il n'étaient jamais venu des anciens sables de la mine de Mattison et qu'il ne représente en aucune façon la race des hommes présents durant le Tertiaire".

D'autre part des personnes comme le docteur D. Hall, Ayres, le célèbre geologue de l'Institut de Recherches Geologiques des Etats-unis, Clarence King, le paléontologue O.C. Marsh, pionnier de la recherche des fossiles de dinosaures, affirmèrent en plusieurs occasions, et durant différentes séances de l'authenticité du fossile, allant entre autre verifier les condition du lieu de découverte.

Il faut se rappeler que dans les dépots près de Calaveras à plusieurs reprises on découvrit de nombreux ustensiles de pierre et des restes humains. A la lumière de ces faitss, comme disait Sir Arthur Keith eb 1928 "l'histoire du crâne de Calaveras... ne peut pas être négligée. C'est l'épouvantail des scientifique de l'homme primitif... et il met à rude épreuve la foi de tout les experts...".

Crâne de Calaveras dessin

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site