La Lance de Longinus

L'arme aux immenses pouvoirs et les manies d'Hitler, le tyran "de l'Occulte"

Ce soir de Mars 1938, dans la Weltliche Schatzkammer (La Chambre du Trésor) du palais de l'Hofburg, à Vienne, il n'y avait pas de gardes pour surveiller les reliques de l'Empire Romain Sacré qui appartenait aux Habsbourg. Adolf Hitler était libre de se déplacer dans la grande salle qui avait troublé ses rêves pendant plus d'un quart de siècle. La Heilige Lance ("Lance Sacrée") qui, selont la légende, avait été utilisée par le prétrorien Longinus pour transpercé le flanc du Christ crucifié était, désomais, entre ses main. Presqu'hésitant, les mains du dictateurs soulevèrent le couvercle de cristal qui fermait la vitrine, elle déplacèrent la prtection de velours rouge, et caressèrent la pointe de l'arme, encore extraordinairement acérée, pui, après un instant d'hésitation, il la pris et la leva vers le ciel.

C'est ainsi, plus ou moins que se passèrent les choses cette nuit de 1938. Avec un acte nommé Anschluss, Hitler avait annexé de force l'Autriche à l'Allemagne nazie ; à présent il était facile d'ammener en Allemagne la Heilige Lance, qui, d'autre part, y était gardée à peine plus d'un siècle auparavant. Mais pourquoi, parmi tout les trésor de l'Hofburg, Hitler tenait-il particulièrement à cette ancienne Arme ? Le Fuher nazi était un amateur fanatique d'objets magiques, et il était intimement convaincu qu'il existaient des ojets dotés d'immenses pouvoirs, et dont la possession ou la connaissance aurait permis à l'Allemagne de devenir la dominatrice du monde. Parmi ces objets il y avait aussi la Lance de Longinus, l'arme qui, dans les récits dédiés au Roi Arthur et au graal, avait infligé au "Roi Pêcheur" le "Coup douloureux", jetant l'Angleterre dans la désolation. La Heilige Lance fut transférée à Nuremberg et placée dans l'église de Sainte Catherine, où le grand musicien Richard Wagner (lui aussi grand adepte des sociétés initiatiques) avait situé l'un des morceaux les plus suggestif de Die Meistersinger.

Mais la lance ne porta pas chance au dictateur fanatique. Après la défaite de Stalingrad, Hitler ordonna qu'elle soit transférée dans une cachette secrète à l'épreuve des bombes ; la galerie sous l'ancienne forteresse de Nuremberg fut choisie, équipée comme une chambre blindée. Le 13 octobre 1944 l'aviation alliée déclencha une attaque définitive sur l'Allemagne ; la Oberan Schmied Gasse ("Voie supérieure des Forgerons"), dans laquelle était scellée l'entrée du tunnel avec la chambre blindée, fut complètement détruite. Quelqu'un remarqua d'étrange ouverture qui conduisaient au sous-sol, et très vite la rumeur qu'un mystyérieux bunker blindé se trouvait sous le terrain commença à courir. Le 20 avril 1945 les alliés occupaient Nuremberg ; son bourgemestre, Willy Lebel, qui connaissait la cachette de la lance, se suicida et quelqu'un perquisitionna son appartement pour s'assurer qu'il n'y avait pas d'éléments capables d'amener les américains au bunker caché. Mais les hommes de l'Americain Intelligence ne renoncèrent pas à la recherche : en effet, quelques mois auparavant, Churchill avait parlé de "l'Iportante nécessité stratégique" de récupéré l'arme. A 14h10 du 30 avril 1945, le même jour où Hitler se suicidait à Berlin, la Heilige Lance fut récupérée par les Américains. Le Général Patton admis par la suite que, pendant quelques instants il fut tenté de la tenir : lui aussi en effet était un connaisseur de choses occultes, et il était au courant de ses présumés pouvoirs. Mais le bon sens l'emporta : la Heilige lance fut restituée à l'Autriche, et il est encore possible de l'adminer de 9 à 18 h tous les jours sauf le dimanche, à sa place dans la Weltliche Schatzkamer de l'Hofburg de Vienne.

L'épée dans les glaces

Dans l'essai Adolf Hitler and the Secrets of the Holy Lance, publié en édition extrêmement limitée par une petite maison d'édition de Stelle dans l'Illinois (une ville, incroyable mais vrai, construite par une secte convaincue que ses adeptes seront les seuls à survivre à l'Apocalypse), le Colonel Howard A. Buechner et le Capitaine Wilhem Bernhardt affirment qu'Himmler dit secrètement réaliser par une artiste japonais une copie parfaite de la 'Lance Sacrée". En 1945 la fausse Heilige Lance fut expédiée à Nuremberg où ele subit les vicissitudes dont vous avez à peine lu le compte-rendu, tandis que l'originale fut transportée par un sous-marin, l'U Boat 530 dans une cachette très secrète entre les montagnes du glacier Muhlig Hiffman, dans l'Antarctique. La lance aurait été récupérée par une mystérieuse (et très organisée) secte nommée "Ordres des Chevaliers de la Lance Sacrée", et à présent elle reposerait dans une nouvelle cachette, surveillée par les chevaliers, dont l'objectif est - pour notre tranquillité - de maintenir "la justice et la paix dans le monde".

La Heilige Lance

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×